Rétrospective Atlantic de Portugal. The Man

Alaska Represent! Le groupe de l’État du Grand Nord compose des offrandes musicales depuis plus de dix années et possède un ensemble impressionnant de disques, tous accessibles en vinyles.

Le groupe rock est d’ailleurs incroyablement consistant dans ses offres, on ne peut pas dire qu’il y a un mauvais disque, tous sont appréciés par les fans. Ce qui change est le style musical, passant de rock expérimental indie à post rock, à de plus en plus psychédélique toujours indie, pour finalement avoir un Woodstock qui est pop-rock psychédélique. L’arrivée plus pop, moins indie et plus psychédélique se fait lors de la signature avec Atlantic Records en 2010.

Ayant pris résidence à Portland, Orégon, le groupe se concentre à réaliser des tournées et des nouveaux albums. Le coup de dés Atlantic les a propulsés dans la stratosphère, leur chanson pop Feel It Still leur a permis de gagner un Grammy pour la meilleure chanson pop (groupe). Ils ont aussi récemment visité leurs fans montréalais lors de leur dernière tournée.

Un dernier fait divers. En 2014, ils sortirent une chanson sur les tigres du Sumatra, dont il ne reste que 400 représentants sur la planète. Ils ont donc réalisé une chanson en voie d’extinction, en 400 vinyles qu’ils ont distribués à des personnalités. Il n’existe aucune copie vendue, aucune copie numérique ou sur ruban. La chanson va disparaître au fil des années, les vinyles vont se dégrader par les écoutes successives. Ils suggèrent d’ailleurs aux fans de bien vouloir copier la chanson afin de la préserver.

Album: In The Mountain In The Cloud
Artiste: Portugal. The Man

En Test: 2011 Vinyle

Étiquette: Atlantic
EVR 211

Acheter le disque vinyle chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

L’album de 2011, le plus rock des trois, est un album qui est constant. J’ai beaucoup de difficulté à dire à quel point cet album est bon, mais en même temps est uniforme. Il n’y a pas de sautes d’humeur comme les albums précédents, c’est un tout, presque un album-concept cher au rock progressif. Album produit avec l’aide de John Hill qui donna une cohésion au groupe. Ce dernier continuera d’ailleurs à suivre le groupe de loin, coproduisant Feel It Now sur Woodstock. C’est le genre de disque qu’on peut faire jouer en sourdine et tous vont demander qui est le groupe. Bonnes chansons, bel univers. Du P.TM comme on l’aime!

Côté qualité pour le vinyle, hélas, c’est un peu plat. Le style musical fait penser à du 70’s, mais n’a pas la chaleur et la profondeur de ces derniers. Il manque de basse et les hautes fréquences tombent un peu sur les oreilles. Ça reste une belle écoute, mais quand on met le disque, on n’est pas impressionné. C’est peut-être un disque produit «parce qu’il faut produire un disque vinyle», dans les années un peu plus creuses des disques.

Album: Evil Friends
Artiste: Portugal. The Man

En Test: 2013 Vinyle en encart avec CD

Étiquette: Atlantic
535125-1

Acheter le disque vinyle + CD chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

L’album de 2013, tournant musical pour le groupe, est un album qui est tout sauf constant. Il est de notoriété publique que Portugal. The Man était en plein enregistrement de leur futur album quand ils ont tout effacé afin de se rendre travailler avec Danger Mouse. Ce dernier, plus hip-hop, a sorti le groupe de ses sentiers battus de rock indépendant, les menant dans des styles plus accessibles en rock moderne. Une partie rock, une partie hip-hop, une partie pop, une touche funk.

Pour la qualité du vinyle, c’est beaucoup mieux que In The Mountain In The Cloud, mais ce n’est toujours pas le nirvana. Parfois, on y a approché, et parfois, on retourne dans un univers plus fermé. Je suis cependant vraiment heureux de vouloir grimper le volume à un niveau décent, avec parfois des pointes que je désire descendre hélas. Comme le style musical est plus moderne, je m’attends et ai reçu un matriçage moderne, aucunement teinté des années 70, comme il aurait dû être dans leur album précédent. Très bel achat.

Album: Woodstock
Artiste: Portugal. The Man

En Test: 2017 Vinyle

Étiquette: Atlantic
7567-86608-2

Acheter le disque vinyle chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

Pour la première fois, le groupe prit quatre longues années pour sortir une offrande. Leur style changeant et de moins en moins indépendant est peut-être un indice, que le groupe a été en crise musicale. L’album a été produit deux fois, la première fois avec Mike D, des Beastie Boys. Le disque était musicalement terminé lorsque le groupe décida que ce n’est pas ce qu’ils recherchaient. Introspection, questionnements. Dans un vidéo, le groupe a dit que le déclic s’est fait lorsque le père d’un des membres du groupe leur sortit une anecdote et un billet d’entrée pour le festival Woodstock original. Enregistrant de nouveau toutes les pièces (décidément, ils aiment tout effacer!) et faisant coproduire les pièces par une demie-douzaine de producteurs, ainsi qu’une demie-douzaine d’écrivains, de chanteurs et musiciens supplémentaires, le groupe nous sort ici leur album le moins rock, et le plus pop radiophonique. Chaque chanson possède son style original, chaque chanson est un tout, et malgré certains qui disent que c’est un album rock psychédélique, je mets mon pied à terre et dit que c’est un album pop.

Et pour la qualité du vinyle, on est dans la même veine que Evil Friends: c’est une excellente gravure, mais le disque est franchement inégal. On passe d’un style brouillon pour les deux premières pièces à une clarté pop avec Live In The Moment et Feel It Still, à un jupon numérique qui dépasse franchement sur la très bonne Rich Friends. La version numérique du disque a droit à une passe de compression qui aide à normaliser le tout, ce qui n’est pas disponible sur la version vinyle (merci!) alors les univers restent entiers. Pas du tout parfait, mais ce disque-ci, je l’ai fait jouer à tue-tête!

 

Rétrospective Le Couleur et Lisbon Lux Records

Ok, je l’avoue, je suis fan fini de certains groupes. Le Couleur est un de mes groupes préférés depuis leur premier vidéoclip. Et Lisbon Lux Records, anciennement faisant partie de l’écurie DEP, est un exemple parfait de groupe se donnant à fond pour leur Art.

Commençons par leur tout premier album

Album: Voyage Love EP
Artiste: Le Couleur

En Test: 2013 Vinyle 45RPM

Étiquette: Lisbon Lux Records
LLR0004

Vous pouvez acheter le disque vinyle sur le site de l’étiquette directement.

Belle mise en bouche pour ce groupe synthpop montréalais. C’est avec leur vidéoclip Voyage Amoureux que je les ai découverts. Dans des années où j’étais fanatique de The Chromatics et de l’étiquette Italians Do It Better (je devrai vous parler d’eux un jour) m’est arrivé directement de ma petite ville un groupe complètement fou. Chanteuse voix sulfureuse, synthés italo, basse proéminente et compositions pop bonbon style ancien avec une touche parfaitement moderne. Wow. Et ils ont produit leur premier disque EP en vinyle!

Côté disque, c’est une première étape pour nos protagonistes avec plusieurs impairs de composition, mais aussi toute la joie et fougue d’un excellent commencement. Des chansons qu’ils jouent encore avec plaisir dans leurs spectacles. Et un disque vinyle légèrement bruyant, mais malgré tout le côté numérique, reste qu’il se défend fort bien. C’est un beau petit disque qui nous donne le goût d’en écouter encore plus.

Album: Dolce Désir EP
Artiste: Le Couleur

En Test: 2015 Vinyle 45RPM

Étiquette: Lisbon Lux Records
LLR0020

Acheter le CD chez Fréquences

Vous pouvez acheter le disque vinyle sur le site de l’étiquette directement,

Deuxième disque, deuxième EP. Décidément. Mais cette fois-ci, le groupe a pris du galon, nouveau bassiste (French Fox, qui co-réalise le disque) donnant un style beaucoup plus disco. Moins de guitares, plus de synthé; le côté italodisco est définitivement assumé, ce qui est d’ailleurs parfaitement clair avec la chanson Concerto Rock. Mais ce qui est tout aussi clair, c’est que malgré le fait d’être un EP, c’est aussi un disque avec une face B. Les chansons de la deuxième face sont prévues moins à succès. Malgré tout, les chansons du disque ont toutes eu des vies, sont jouées lors de leurs spectacles et sont bien produites avec passion.

Et qualitatif pour le deuxième vinyle, je vais répéter le même refrain que pour le premier disque: le vinyle est bruyant et ma copie est légèrement décentrée. Sonne légèrement plus numérique que le premier disque, sans que ça n’occasionne de gène.

Album: P.O.P
Artiste: Le Couleur

En Test: 2016 Vinyle

Étiquette: Lisbon Lux Records
LLR0049

Acheter le disque vinyle chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

Enfin un album! Enfiiiin! Pacific Ocean Park est le premier album complet de Le Couleur, premier (et dernier) disque avec le distributeur DEP, et aussi un retour aux sources en même temps qu’une progression. Dorénavant beaucoup plus 70’s pop et une touche 80s avec des 404, 808 et synthés assumés, avec la même touche de grooves disco qui font leur charme. L’expérience French Fox restera en tant qu’ami, cofondateur de l’étiquette LLR et en coécriture pour Underage. Malgré sa présence, ça paraît côté basse, qui est beaucoup moins présente, mais c’est avec joie qu’on retrouve les trois sbires d’origine, qui resteront unis pour leur premier long jeu! L’inspiration de Daft Punk – RAM est claire sur cet album. Ce n’est pas que du disco, ceci dit. Beaucoup de pop et chansons radiophoniques d’une autre ère agrémentent aussi le disque, qui est un petit bonbon à écouter.

Côté sonorité, le disque vinyle est plus compressé que les deux premiers EP, l’influence DEP j’imagine. Mais aussi, il ne semble y avoir eu qu’un seul matriçage, autant pour la version numérique que pour la version vinyle. Je ne suis pas totalement certain si j’aime réellement le disque vinyle pour être franc. Il joue très bien, il possède une bonne qualité, mais il sonne beaucoup plus Protools que les deux premiers EP qui avaient une qualité organique allant fort bien avec ce style musical.

Et la suite…? Félicitations à Laurence, la chanteuse du groupe, d’avoir eu un superbe petit bébé. Comment changer une vie en une leçon, et comment rendre plus difficiles les tournées à travers le monde? N’empêche que les vidéoclips fonctionnent bien et la compo, ça se fait bien en studio à gauche ou à droite. Il y a donc peut-être des chances pour une suite au groupe!

Mais Lisbon Lux Records, ce n’est pas que Le Couleur. Voici deux autres petits disques achetés récemment, en rafale.

Album: #Followme
Artiste: Fonkynson

En test: 2016 Vinyle

Étiquette: Lisbon Lux Records
LLR0044

Encore une fois, ce disque peut être acheté directement sur le site de l’étiquette.

Après ses deux premiers LP en numérique et quelques années de spectacles, il commençait à être temps que Fonkynson sorte son premier disque. J’ai connu Fonkynson lors de la Nuit Blanche de Montréal 2015 où il a joué avec ses sbires de Lisbon Lux dans la salle de l’ONF. Comment danser en une leçon avec ce DJ Future Disco synthpop. Côté sonorité, le vinyle est un peu comme pour P.O.P hélas, il a une sonorité très numérique quand ce genre de disque aurait fort besoin de plus de cette chaleur du vinyle. N’empêche que je ne le reléguerai pas aux oubliettes, c’est le genre de disque qu’on adore mettre juste comme ça dans un party chez soi, l’oublier sur la table tournante et se retourner pour voir tout le monde danser et s’amuser règle générale.

Album: Jeunes Instants
Artiste: Paupière

En test: 2016 Vinyle 10po

Étiquette: Lisbon Lux Records, Entreprise
LLR0034, ENTRE29V

Bien sûr, ce disque peut être acheté directement sur le site de l’étiquette

Premier disque d’un projet de Pierre-Luc Bégin, mieux connu pour le groupe We Are Wolves, Paupière est une découverte récente de ma part (merci Julien).

Synth-pop hard à paroles, avec une overdose de basse, Jeunes Instants ne peut être décrit comme étant sympa, c’est des paroles crues, de la musique crue, de la profondeur musicale sur un disque 10 pouces parfaitement bien enregistré. Il y a de l’amour dans la production de ce disque vinyle, mes amis. La pochette semble louche, c’est louche, mais c’est un premier balbutiement plein d’avenir. C’est beaucoup plus près du groupe Perturbator que du bonbon dans ce cas-ci. Si vous cherchez plus de mordant et moins de disco, ce disque est le vôtre.

Voilà pour cette petite rétrospective. Je vous suggère aussi le CD de compilation «Vol. III» célébrant le quatrième anniversaire de LLR. Et la prochaine fois que je vais croiser Julia Daigle (de Paupière), je vais être heureux de parler de leur disque qui est vraiment excellent… et Laurence Giroux-Do (de Le Couleur), peut-être que je vais oser lui parler un peu plus (tsé quand tu rencontres un artiste que tu aimes vraiment et que t’essaies de juste te rappeler de tes mots de maternelle en français?).

Réédition RSD2017: Miley Cyrus – Bangerz

Deuxième album post-Hannah, premier album où la star se concentre exclusivement sur la musique et non sur sa carrière d’actrice. Réimpression Record Store Day en rose.

Album: Bangerz
Artiste: Miley Cyrus

V.O.: 2013 Vinyle Picture Disc double
RCA 88883-79261-1

En Test: 2017 Vinyle double rose #01513

Étiquette: RCA, Sony Music Entertainment
88883-74525-1

Acheter le CD chez Fréquences

Si vous recherchez les deux Nº1 de Miley, c’est sur cet album. RCA a fait un bon travail avec elle! C’est aussi cet album qui a définitivement arraché l’idée de Hannah Montana, avec des performances vidéos et des spectacles que d’aucuns ont dits vulgaires. N’empêche qu’elle s’est fait connaître comme réelle artiste à partir de cet album.

Et la vieille version d’origine, la version deux vinyles Picture Disc 2013? Je m’excuse, je n’ai pas 300$ à dépenser pour un picture disc, quoique j’ai entendu parler que la gravure était impeccable et que ça valait la peine pour un picture disc. J’ai un doute… mais je n’irai hélas pas vérifier. Si vous en avez une copie, je serais curieux de l’écouter avec vous chez moi pour voir la différence. Et pour ça, une version (encore) à moins de 100$ (faites vite), c’est du vol!

Ok et cette version? Très silencieuse, très bonne qualité, bonne gravure, bonne sonorité. La voix est belle, les instrumentations sont belles et précises. Le matriçage vinyle a été soit-disant effectué par un des grands, Dave Kutch, propriétaire de The Mastering Palace et il est vraiment excellent. Par contre, je dis soit-disant, parce que j’ai l’impression qu’il a réalisé le matriçage initial pour CD et que c’est cette version qui a été utilisée pour le vinyle. Reste que le disque est plus profond, plus dynamique et plus détaillé que la version CD. Je vais donc voter pour un matriçage Kutch, une post-production CD plus compressée; ensuite, un master 96/24 sans compression de post-production, qui a été utilisé pour produire les vinyles.

On peut le remarquer avec son succès Wrecking Ball (1B2), qui compresse solidement lors des refrains, mais beaucoup moins violemment que sur le CD. On le remarque aussi avec le niveau de profondeur beaucoup plus constant sur #GetItRight (1B4). Surtout, l’album ne me donne pas mal à la tête de compression comme le CD.

Bref, Miley sait bien traiter ses fans. Un Picture Disc qui sonne bien (quuuouah?), un disque rose double pour le RSD, des productions de qualité. Peu de disques mais des disques forts et une belle carrière pour elle qui a su sortir des albums pour ceux qui l’aiment.

2013: Sunn O))) et Ulver – Terrestrials

Question quiz. Que se passe-t-il quand on additionne un groupe connu pour sa musique métal drone et un groupe connu pour son black metal folklorique norvégien? Un des meilleurs albums de musique abstraite orchestrale, voyons!

Album: Terrestrials
Artistes: Sunn O))) et Ulver

En Test: 2013 Vinyle blanc

Étiquette: Southern Lord
SUNN200

Acheter le disque vinyle chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

C’est un bizarre album collaboratif qu’on a ici. Ça ressemble fort à du Sunn O))) dans le sens que c’est définitivement du drone, mais c’est aussi de l’expérimental tel que les derniers albums de Ulver nous ont préparé. Le tout avec des musiciens classiques pour agrémenter les chansons. C’est le genre de disque qui est autant un moment d’introspection et de recherche, d’étude sonore (avec le volume à faire déchausser ses fondations de maison), mais autant aussi un moment de découverte pour les gens ne aimant la musique contemporaine mais ne connaissant pas le drone, voire le métal.

Je ne vais pas m’étendre longuement sur le sujet, c’est un de mes albums préférés du genre. C’est une très belle étude et recherche, c’est simple, efficace, beau. Ça ne plaira pas aux grands fans finis d’aucun des deux groupes, les metalhead n’y trouveront pas leur compte, les droneheads non-plus (pas assez de basse) mais moi qui aime beaucoup de styles de musique, je suis au paradis.

Et côté sonorité, je vais être un peu triste de la quantité de bruit de fond de mon impression de disque, il y a un peu de popcorn aussi, ça n’aide pas. Mais une fois qu’on est partis dans leur univers, on s’en fout. On désire démarrer le disque avec le maximum d’intensité et juste se laisser transporter dans leur univers. On veut sentir les horns et violons dans la première pièce, on veut se laisser hanter par la note de violon grattée qui joue tout le long de la deuxième pièce, on veut se retrouver dans l’univers de la 3e pièce (face B). On met le tout au maximum et on en profite pour déchausser ses haut-parleurs. À part le bruit de fond omniprésent, je dirais que c’est bel et bien la version vinyle qu’on doit posséder, c’est elle qui nous donne des frissons. Un grand album méconnu.

Remastering 2013: Vangelis – Blade Runner

Mon film préféré. Et ma trame sonore préférée, sur ma gravure préférée.

Album: Blade Runner
Artiste: Vangelis

V.O.: CD 1994, EarthWest

En Test: Vinyle 2013, Édition numérotée rouge

Étiquette: Audio Fidelity
AFZLP 154

Acheter la version vinyle rouge (non-numérotée) chez Fréquences

Acheter la version RSD 2017 Picture Disc chez Fréquences

Il y a un fort marché pour les trames sonores. Auparavant, il y avait les églises qui réalisaient un mécénat auprès des grands compositeurs. Aujourd’hui, c’est surtout les films qui peuvent se permettre de grandes trames sonores. Parfois, on a droit à des trames sonores tirées des succès de l’heure, parfois on a droit à des compositions. Certains vont dire que ce n’est pas de la vraie musique et qu’un jour les gens vont passer à des grands compositeurs classiques. On n’a qu’à penser à John Williams et j’ai mon CQFD. Mais on a droit aussi au goût de l’heure: ce n’est pas pour rien qu’on a du synthé pop exploratoire dans les films des années 70, c’est ce qui était d’avant-garde à ce moment. D’ailleurs, les trames sonores font parfois découvrir des bijoux, comme celles des animations japonaises Macross Plus, par Yoko Kanno. Oui, une femme qui réalise de l’orchestral.

Vangelis fait partie de ce club sélect ayant pu réaliser une si belle trame sonore, sur un film ayant frappé l’imaginaire de toute une génération. On ne peut pas dire que les chansons ont fait un succès commercial individuellement, ça reste des chansons ambiantes. Et les gens aimant Vangelis préfèrent habituellement acheter ses albums, qui sont excellents. Mais ce disque a une place dans le cœur des mélomanes, des audiophiles et des cinéphiles.

Côté qualité, ça part vraiment mal. Disque rouge, 180g, 30 minutes de musique par face. Et à partir de ce moment, tout va incroyablement bien! En fait, c’est un de mes disques qui a la meilleure sonorité, un test de système de son, un test d’aiguille aussi. Malgré sa durée très conséquente par face, la sonorité est hyper définie, il n’y a que peu de bruit de fond … il y en a mais beaucoup moins qu’un tel disque aurait du avoir. Quand il y a du popcorn, reste qu’il est omniprésent à cause du volume plus faible du disque. Une chance que le disque est superbement propre.

Atlantic Records sortent une version avec image sur le disque afin de célébrer le 35e anniversaire. Je me demande s’ils vont utiliser une technique en stencil ou une technique traditionnelle avec disques en plastique transparent afin de graver le disque. Malgré que l’objet va être superbe, une chance sur deux que la qualité y soit!

2013: Cauchemar – Tenebrario

Du Doom Metal en français de Montréal avec une chanteuse lyrique? Check!

Album: Tenebrario
Artiste: Cauchemar

En test: 2013 Vinyle

Étiquette: Nuclear War Now!
ANTI-GOTH 236

Ce disque est en distribution indépendante. Vous pouvez obtenir le dernier opus de Cauchemar, Chapelle Ardente, sur le site de leur maison de production.

J’avoue avoir eu à être créatif sur la mise en page de ma photo traditionnelle de disque. C’est un cas de disque où la maison de production a décidé de tout donner, d’y mettre la gomme entière, le paquet avec l’emballage, la totale. On a droit au disque transparent dans une pochette-cadre avec le titre sur la pochette intérieure, avec un badge à coudre, un poster, le tout dans une pochette en velours noir. Continue reading

2013 & 2014: Machinedrum – Vapor City & Vapor City Archives

C’est le temps de sortir ses solos de machine à laver sur deux disques doubles ayant assez de basse pour nous faire voir quadruple… et tomber dans le piège de surprises stylistiques!

Album: Vapor City
Artiste: Machinedrum

En Test: 2013 Vinyle double

Étiquette: Ninja Tune
ZEN200

Acheter le disque vinyle double chez Fréquences

Acheter le CD chez Fréquences

Ce n’est pas juste un peu de petite basse minable ici. Travis Stewart (Machinedrum) a pondu un véritable bijou du Drum n’ Bass avec son album Vapor City. Ninja Tune, jamais en reste sur ses artistes lorsqu’il détient un filon, y a mis le paquet. Ce projet a valu à Machinedrum une tournée, des douzaines de versions simples de ses chansons et même un deuxième disque, Vapor City Archives. Continue reading

Compilation 2013: Music For Dancefloors: The KPM Music Library

Ok, je l’avoue, je me fais plaisir en faisant une «critique» de cet album! C’est probablement un de mes disques préférés.

Album: Music For Dancefloors: The KPM Music Library

Compilation

En Test: 2013 Vinyle double

Étiquette: Strut Records
STRUT106LP

Acheter le vinyle double chez Fréquences

Ceci est de la musique préenregistrée [library music]. Supposons que vous avez besoin d’une pièce de musique pour votre film, la scène où les protagonistes se réveillent heureux de la vie, vous allez piger dans cette librairie de musique la chanson Morning 1, vous payez les droits et off you go! La meilleure description qu’on peut en faire, c’est que c’est l’enfant riche de la musique de fond [Muzak]. Ça veut dire qu’on a droit à des titres fort descriptifs comme Assault Course, Swamp Fever, Incidental Backcloth No. 3, composés par des musiciens de studio, enregistrés avec des musiciens de studio. C’est une capsule musicale et télévisuelle de fin 60 au début 80. Continue reading

Compilation 2013: I Am The Center

Normalement, lorsque je parle de patchouli, vous comprenez bien entendu la connotation moins légale. Mais ici, je vous invite réellement à sortir vos parfums au patchouli pour vrai!

Album: I Am The Center, Private Issue New Age Music in America, 1950-1990

En test: Coffret Vinyle 2013

Étiquette: Light In The Attic
LITA 107

Acheter le coffret vinyle triple chez Fréquences

Acheter le CD double chez Fréquences

C’est ma deuxième critique sur les disques Light In The Attic, la première étant pour une coproduction toute aussi éclectiqueJe suis un fan de Light In The Attic, une étiquette qui a eue son lot de productions modernes, mais qui est dorénavant surtout connue pour ses rééditions de musique oubliée, de disques habituellement délaissés par les mélomanes, de groupes louches ou de concepts qui sont moins vendeurs en apparence. Mais en faisant de tels produits, ils se démarquent visiblement du lot. Non seulement ils osent produire ce que les autres n’oseraient jamais produire, mais ils le font avec une attention du détail incroyable. Continue reading