Concept cinq minutes: Les écouteurs

Je n’ai qu’à m’acheter un petit lecteur MP3 à 50$ (en rabais à 30$) et je vais avoir des écouteurs-bouton (earbuds) inclus. J’y ajoute plein de musique et voilà! J’écoute des chansons à faible coût. Pourquoi demander plus? Je me suis acheté les derniers écouteurs avec un logo de Star Wars dessus (parce que j’aime Star Wars), je les branche sur mon téléphone, j’ai Spotify qualité mobile normale. Pourquoi demander plus? J’écoute ma musique avec ma TV, il y a 10W d’audio inclus, c’est génial! Pourquoi demander plus? Mon ordinateur portatif a deux bons hauts-parleurs faits par Harman Kardon. Vous voyez le topo.

Alors avant toute chose, j’ai une règle de vie et une demande très importante: SVP, svp, pretty please, avec une cerise sur le dessus, s’il vous plait, je me prosterne devant vous et vous supplie à genoux… baissez le volume ou reculez-vous si vos écouteurs ou n’importe quoi que vous écoutez ont des fréquences qui vous font mal aux oreilles, une fréquence qui vous agresse, quelque chose qui est trop fort, un spectacle, dans un stade, votre travail, la TV, un malaxeur, votre voiture, un enfant qui crie, même vos haut parleurs d’ordinateur portatif à moyen volume, peu importe. SVP, apprenez à écouter votre corps. Je vous en supplie. Vos oreilles vous le disent en vous faisant mal et ensuite elles vont s’habituer. Et c’est cette habitude qui va endommager vos oreilles de façon permanente! Vous n’en avez qu’une seule paire, elles s’endommagent et à part d’y mettre des appareils qui vont pallier à votre handicap pour l’écoute de la voix, il n’y a rien que vous pourrez faire! C’est la fin, exit, et vous allez le regretter toute votre vie. Allez dès demain chercher des bouchons dans une pharmacie, c’est moins cher qu’un latté pour huit, et conservez-les avec vous dans votre manteau, sac, etc. Toujours. Spectacle trop fort? hop! Situation agressante pour vos oreilles? hop! Vous avez des enfants? Vous êtes responsables de leurs oreilles! Coquilles obligatoires dans les spectacles et endroits où il y a du bruit! Apprenez-leur aussi à respecter leurs oreilles, ils se crient déjà assez directement dans les oreilles entre eux, au moins ils devraient apprendre à se respecter eux-mêmes. Ce n’est pas une limite qu’ils devraient pousser d’eux-mêmes. On leur montre à ne pas regarder les lampes directement parce que ça leur fait mal mais on ne leur dit pas de respecter leurs oreilles.

Et si on suit cette règle, on va vite se rendre compte de quelques problèmes dans notre vie avec la musique. Avec notre souci de la miniaturisation, on va utiliser des haut parleurs de plus en plus petits, on parle de quelques millimètres au plus pour les écouteurs-bouton, pour le haut parleur de votre téléphone; d’un centimètre si on est chanceux pour son ordinateur. Ce sont des haut parleurs de plus en plus efficaces, qui peuvent jouer des fréquences de plus en plus aiguës et ces fréquences sont hélas celles qui peuvent faire mal à vos tympans. C’est comme les lumières ultraviolettes, on a beau ne pas les voir, elles vont endommager nos yeux (dans les salons de bronzage, on demande de mettre des lunettes de protection), on a beau ne pas ou plus entendre ces ultrasons, ils vont endommager nos oreilles. C’est pour ça que je suis en croisade contre les écouteurs-bouton de mauvaise qualité, c’est tellement trop facile d’occire ses oreilles avec de tels écouteurs, c’est facile de mettre le volume trop fort afin d’entendre quelque chose de satisfaisant dans les moyennes fréquences, mais par le fait même de projeter une quantité inouïe de hautes fréquences dans ses oreilles, d’avoir mal aux oreilles pendant une petite minute et ensuite de ne plus avoir mal et de continuer d’écouter à un volume de plus en plus élevé. Par exemple, les écouteurs d’Apple sont vraiment très bons, à 35$, ils produisent une sonorité satisfaisante et fort balancée… mais plus on les écoute avec un volume élevé, plus on risque de se rendre sourd rapidement et sans s’en rendre compte. Enfin … j’en ai plusieurs de ces damnés écouteurs-boutons et j’en écoute parfois! Mais je respecte mes oreilles et les conserve à un volume très (trop?) conservateur. Pour le sport, c’est génial, pour l’espace dans son sac, c’est parfait. Et quand il pleut, ça fait amplement le travail.

Donc ça ne veut pas dire que tous les écouteurs-bouton sont mauvais, ou qu’une bonne paire d’écouteurs-bouton ne vous donnera pas un excellent rendement alors que votre vieille paire d’écouteurs fournie avec votre copie Walkman vintage 1980 à deux dollars va vous tuer les oreilles en cinq minutes. Et voici le deuxième problème, intimement lié au premier d’ailleurs: les écouteurs de mauvaise qualité vont avoir des fétiches de fréquences (n’allez surtout pas dire ça à votre vendeur, il va vous regarder croche – c’est une expression bien à moi)! Ils vont jouer à un volume faible sur toutes les bonnes fréquences, mais il y a cette mauzusse de note dans votre disque préféré qui va vous percer assez littéralement les tympans. Encore pire, sans avoir mis le volume si élevé que ça, vous allez avoir de la fatigue auditive, vous allez avoir mal aux oreilles sans savoir pourquoi, juste à cause que vous écoutez de la musique avec ces écouteurs et que ces derniers vont augmenter de façon très significative le volume sur certaines fréquences élevées. Vous allez avoir la tête qui tourne légèrement. Tous les hauts parleurs et écouteurs de mauvaise qualité vont faire ça! En fait, ça fait partie du lot, tous les hauts parleurs (bons ou mauvais) vont avoir une courbe de réponse aux fréquences qui va être différente, qui ne sera hélas pas plate. Il faut donc apprendre à trouver ce qui sera le mieux pour vos oreilles à vous.

Le troisième point est tout aussi douloureux: le bruit ambiant! Pourquoi augmenter le volume tant que ça? Pourquoi se déchirer les tympans? Si vous avez des écouteurs qui isolent bien les oreilles, vous n’aurez pas à augmenter de façon démesurée le volume de vos écouteurs. Si vous êtes dans un métro et que vous désirez écouter de la musique, ça serait peut-être mieux de s’acheter des bons écouteurs avec de la suppression active de bruits ambiants et de réduire le volume. Ne vous inquiétez pas, si vous avez des super écouteurs avec une excellente réduction du bruit, vous n’aurez aucune utilité à augmenter le volume si fort que ça. Moins de volume, moins de chances de vous briser les tympans, moins de problèmes.

Le dernier point est d’essayer les écouteurs! Oui oui les essayer! Beaucoup de gens n’essaient pas les écouteurs. Beaucoup d’endroits ne permettent pas (à tort) d’essayer les écouteurs. Pourquoi les essayer quand celui qui est plus dispendieux est forcément le meilleur? De poser la question est d’y répondre: parce que ce ne sont pas tous les écouteurs dispendieux qui sont bons! Et parfois, certains écouteurs peu dispendieux réagissent beaucoup mieux au style de musique qu’on écoute soi-même. Oubliez l’apparence, oubliez la beauté. Pensez à la qualité de vos écouteurs en premier. Apportez votre lecteur de musique préféré, vos disques vinyles, votre téléphone intelligent, une pile de CD, prenez rendez-vous avec votre magasin de musique préféré et demandez à tester des écouteurs. Essayez-les de façon objective en magasin avec votre propre matériel, en écoutant de la façon que vous écouteriez votre matériel d’habitude. Vous allez déterminer si le confort y est, si la qualité y est, si des fréquences vous agressent, si les écouteurs restent sur vos oreilles. Ne tombez pas dans le piège d’écouter le matériel du vendeur: il connait tous les disques qui sonnent ridiculement bien. Soyez objectifs! Prenez le temps de voir ce qui est le mieux pour vous.

Laisser un commentaire