Écouté 200 fois par le disquaire

Cette nouvelle chronique, adaptée à notre temps, où tu découvres des nouvelles patentes variées sans trop d’effort et pis ça te donnes des idées de musique à aller pirater. C’est cool, comme ça tu peux contribuer à la disparition des disquaires et convaincre des artistes de faire autre chose que de la musique. Trève de plaisanteries… Que les mélomanes assumés et en devenir se lèvent et nous suivent, Fréquences est en mission et ça risque fort de vous plaire! 
200 – 1 et 2 / The Jesus And Mary Chain – Darklands * 1987 / The Jesus And Mary Chain – Honey’s Dead * 1992 /

Darklands c’est quand les Mary Chain ont décidé d’enrayer la sonorité schizophrène du premier album et d’accoucher de pièces pop assez squelettiques, menaçantes, bourrées d’écho et de fuzz, qui par moment rendent hommage au Dylan des années 60. Honey’s Dead c’est quand les Mary Chain ont décidé de jeter le drum machine et le simili batteur, d’ajouter un vrai batteur (Monti de Curve) et de déchirer des tympans avec un rock encore plus abouti, viscéral et funky!? La pièce «Reverence» en est un bon exemple et «Heat» le b-side (hein un b-side c’est quoi ça?) est encore plus magique. On entend et voit souvent Pscychocandy dans toutes sortes de palmarès, oui c’est un bon disque culte, mais jamais à la hauteur de Darklands et de Honey’s Dead. Deux albums à écouter fort et de grâce sur une vraie chaîne stéréo, non pas en MP3 merdique avec le son merdique de ton cellulaire ou de ton ordinateur.

Continue reading