Spéciale consigne: Blue Cheese, Corridor

Troisième article sur les consignes! Cette fois-ci, du stoner et du rock planant, en belles couleurs.

Album: Blue Cheese
Artiste: Blue Cheese
Style: Stoner Rock

En Test: 2014 Vinyle Bleu

Étiquette: Kapuano Records

Page Facebook du groupe

Si vous allez à Terrebonne, vous risquez d’avoir des groupes de Terrebonne! De se déplacer ailleurs que son chez-soi et de s’ouvrir aux groupes locaux veut dire de faire des découvertes comme celle-ci, avec un Marc-Olivier qui m’a dit «non non t’achètes ça, pas de mais!». D’inviter les groupes dans d’autres villes et villages permet aussi aux magasins de disque d’avoir accès à leur stock aussi vu qu’ils en apportent en consigne. Sinon, il faut aller les découvrir nous-mêmes.

Pour la petite histoire, Kapuano Records est responsable du tout premier disque des Deuxluxes et ils sont toujours actifs sur plein de projets locaux dans la grande région. Entre autres, on peut souhaiter un premier disque vinyle de Smitty Bacalley un jour.

Pour du stoner, c’est vraiment bizarre à souhait, c’est louche, de la grosse basse pour débuter le disque, de la voix qui a vu trop de bon stock, de la grosse guitare lourde et sale, du rythme métal qui bûche. Leur disque a vu trop de compression côté vinyle et sonne un peu mince, il manque de profondeur. Ça sonne le numérique directement vers le vinyle sans autre traitement. Mais à défaut de les voir en vrai, c’est  façon d’écouter la reproduction à mon avis: en bleu avec un bon pickup.

Ouf, je viens de relire mes phrases, je devrais réellement me tenir loin du patchouli en écrivant mes critiques.

Album: Un Magicien En Toi
Artiste: Corridor
Style: Rock style 60’s lo-fi

En test: 2014 Vinyle jaune une face

Étiquette: L’Oeil du Tigre
ODT-021

Acheter le disque vinyle chez Fréquences

De l’influence de Beck, de l’influence de lo-fi, Corridor est un groupe qui nous fait rocker et planer et qui cherche un feel, une ambiance, une sonorité et de fumer du bon stock plus que de tenter de bien sonner. Quand on écoute ça, c’est n’importe quoi. Et quand on a du n’importe quoi, on se rends compte que c’est réalisé avec beaucoup plus de recherche et de finition que beaucoup d’autres groupes modernes.

Leur sonorité est recherchée, leur étude sur le lo-fi est de façon surprenante très high-fi, leur retour aux sources veut dire d’utiliser des procédés, des matériaux et des outils de très haute qualité afin de conserver l’atmosphère.

Et côté disque … je ne sais pas quoi penser. C’est prévu dégradé. Il y a une dualité numérique, mais un traitement par bandes magnétiques pour la sonorité compressée avec les basses plus présentes qu’on aime. Il y a plein de musique ridicule et louche, des effets spéciaux à sortir les pilous à la place du patchouli, un disque super silencieux sur une seule face, des instruments francs mais une voix hors-scène. Bref: c’est de la basse fidélité parfaitement réussie!

En bonus, la semaine prochaine, ils sortent un troisième album, Supermercado, sur une autre étiquette, Requiem pour un twister. Ils le disent plus extrême mais plus pop. Ah, bon! En tout cas, comptez sur moi pour acheter leur prochaine offrande.


Eh voilà, trois articles sur des disques moins connus. Parfois des groupes d’un autre temps, parfois des groupes qui ont marqué un style musical, mais aussi beaucoup de groupes qui sont à découvrir sur une scène ou chez votre disquaire. Ce ne sont pas des disques qui sont recherchés par les gens, il n’y a pas un gros battage médiatique pour ces disques, ils sont méconnus sur Internet parce qu’ils ne sont connus que par leurs fans et dans leur communauté. Bref: ce sont des disques à découvrir, c’est notre ADN et nos passionnés.

J’aurais pu en sortir beaucoup plus, du plus connu comme Maryse Letarte qui a un superbe disque en consigne, du pop hommage du fantastique Martin Levac, des groupes punk à la Chahut d’ruelle, des autres disques de Of Tanz. Je vous en ai aussi sorti plusieurs précédemment, disséminés dans mes critiques et je vais continuer de le faire dans le futur.

Tout ceci n’est que le début à votre découverte. Je viens d’écrire à propos de Supermercado qui va sortir la semaine prochaine. Mais les gars de Offside jubilaient à parler de leur futur disque qui va sortir prochainement. J’avais écrit un article sur Technical Kidman il y a deux mois et ils disaient vouloir sortir un nouveau disque bientôt (ils sont en tournée constante d’ailleurs, surveillez leur Facebook). Et c’est le début de ma découverte aussi! À chaque fois que je vais chez Fréquences ou même chez n’importe quel disquaire, j’aime parler avec les gens passionnés qui s’y trouvent et j’aime leur demander ce qu’ils aiment écouter, leurs coups de coeur, leurs bands locaux, échanger avec eux. Je n’aurais probablement jamais acheté le très bon 45 tours de Offside si le band n’était pas passé en magasin. 3 articles plus loin, à 2h38 du matin, je suis en train de terminer cette série d’articles et j’ai eu vraiment trop de plaisir à écouter tous ces disques. J’ai hâte que vous me fassiez découvrir les prochains!

Laisser un commentaire