Concept cinq minutes: Le maillon le plus faible

Bienvenue dans le fabuleux monde de l’audiophilie. J’espère avec ces quelques mots vous emmener dans mon joyeux monde plein de musique de qualité. Je ne suis pas un puriste, je suis tout d’abord scientifique et holistique dans mon approche. Alors je risque de friser bien des oreilles avec cet article.

En premier lieu, il faut réellement comprendre qu’une chaîne stéréo (pour utiliser le terme de mon oncle) est une chaîne de composantes. Si on a le meilleur ampli du monde avec la meilleure table tournante du monde avec la meilleure cartouche du monde mais qu’on a des hauts parleurs payés 10$ sur Saint-Laurent, on risque d’avoir une superbe qualité de m…! Le principe à retenir est donc de déterminer quel est notre maillon le plus faible et de l’améliorer. Nul ne sert d’acheter des câbles d’alimentation à 5 000$ le mètre quand on a un système intégré Logitech conçu pour les ordinateurs. Encore une fois, l’absurde de la situation saute aux yeux. On est bien mieux de changer le système pour quelque chose de meilleure qualité.

Alors commençons par le début. Plusieurs membres de ma famille, dont mes parents, ont eus des excellents systèmes de son. J’ai toujours gravité autour de ce milieu alors j’ai respecté mon tempérament toute ma vie: je savais que lorsque je tomberais dans la musique, je ne me relèverais pas. Malgré que je me sois tenu dans les plus grandes boutiques pour audiophiles à travers le monde, je n’ai rien acheté pendant de nombreuses années, par respect et par peur. Je me suis contenté de petits écouteurs corrects à 20$ et les haut parleurs de ma télévision. J’ai donc acheté mon premier système de son digne de mention il y a près de 15 ans. Un superbe système de haut parleurs amplifiés Logitech Z-680 (quand on parle du loup!). Vous allez me dire ouais mais ce n’est pas haute fidélité trop trop, cette affaire-là! C’est fait pour les ordinateurs, c’est des petits hauts parleurs avec des fils minuscules et une quantité effarante de basse. Et vous avez parfaitement raison. Reste que ce système, je l’ai recommandé durant toutes les années qu’il était en vente. Avec un prix fort raisonnable, ils réussissaient malgré tout à fournir un décodeur 5.1 Dolby Digital et DTS. Ils offraient une qualité parfaitement adéquate afin de débuter. Et ceux qui faisaient du cinéma maison, je leur recommandais encore plus d’acheter un tel système de base qui rivalisait avec des systèmes au double du prix. Et vous savez quoi? J’étais très heureux de ce simple système.

Lorsque tout notre système de son est à peu près de la même qualité, lorsque la source est adéquate, que les haut parleurs sont adéquats, que l’amplificateur est adéquat, que les médias sont adéquats, c’est tout à fait normal d’avoir une qualité adéquate! Je ne parle bien entendu pas de qualité exceptionnelle. Il n’y a rien à faire défriser le plus grand des connaisseurs et ce n’est pas ce qui va faire vibrer sa fibre musicale. Mais malgré tout ça, cet ensemble intégré est la première fois que j’entendais à si faible coût quelque chose de parfaitement valable comme sonorité, quelque chose qui m’a permis d’apprécier la qualité de ce que j’écoutais. Le gros avantage est que je n’avais pas de maillon particulièrement faible dans ma chaîne et même en comparatif, j’ai beaucoup plus apprécié à l’essai et à l’écoute mes Logitech que des systèmes intégrés au prix équivalent ou même au double du prix parfois.

Ouais mais attends là, tu me parles d’audiophiles et en même temps tu me parles de haut parleurs de TV, de kit de haut parleurs intégrés Logitech, de 5.1. C’est quoi le rapport? Le rapport est là: le but premier est de pouvoir écouter de la musique avec joie et passion. La partie audiophile, c’est de ne jamais être satisfait de son système, de le connaître assez afin d’en connaître ses lacunes. Ensuite vient la curiosité et l’amélioration de son système par rapport aux lacunes qu’on a décelé. La partie audiophile est de prendre mon kit Logitech que j’ai adoré et de lui ajouter un ampli intégré Arcam DiVA AVR280. De prendre les fils et de les changer pour des fils Monoprice de qualité correcte. Oui oui, encore avec les mêmes haut parleurs Logitech. Là, soudainement, vous comprendrez que les haut parleurs Logitech sont mon maillon faible. Alors la prochaine étape a été d’apporter mon ampli, mes CD et mes vinyles et d’aller voir mes magasins de haute fidélité avec mon équipement actuel et de tenter de trouver des haut parleurs adéquats. Et ainsi de suite!

La partie audiophile n’est pas seulement d’apprécier la bonne qualité de reproduction musicale mais surtout c’est une quête où un apprend à se connaître, à trouver ce qu’on aime, ce qu’on déteste, de se rendre compte que pour moi (et moi seulement), je ne suis pas du tout capable de blairer les haut parleurs Focal de haute fidélité mais en même temps j’en ai acheté pour mes encastrés de plafond et pour mon système de son de sous-sol. C’est de se rendre compte après essais et erreurs que oui, même si mon système n’est pas à lampes, il sonne définitivement mieux après un réchauffement de quelques heures. C’est aussi d’avoir essayé une aiguille de table tournante dont le prix usagé était de 5000$ et de préférer mon aiguille actuelle qui est une infime fraction du prix de cette aiguille très bien cotée. C’est de passer des heures à trafiquer le placement de mes haut parleurs, de mon divan.

Et oui, c’est aussi d’aller écouter un système de son de quelques millions de dollars et de rêver, d’affiner ses oreilles et de trouver une sonorité, une coloration qui nous plaît et de tenter de l’atteindre chez soi… ou de sortir de la pièce en riant parce qu’on a détesté l’expérience.

Mais les fils à 1000$, les gens qui ont des banques de courant électrique, … des pierres qu’on met autour de ses haut parleurs?! Sérieusement?! Ah oui … eh bien il y a un minimum de qualité à obtenir. Par exemple, si vous achetez un tel fil (Monoprice encore) pour vos haut parleurs, vous allez fort probablement être comblés jusqu’à ce que votre système de son soit assez de qualité pour que vous puissiez voir la différence. Lorsque votre maillon le plus faible sera vos fils, oui peut-être que le fil à 1000$ va valoir la peine! Lorsque votre table tournante est équipée d’une aiguille produisant uniquement 0.5mV, ça vaut définitivement la peine d’obtenir un fil RCA de bonne qualité. Et encore une fois, attention aux arguments de vente fallacieux. Je ne suis pas un adepte des entreprises qui tentent d’en passer une petite vite à ses clients (j’ai déjà entendu un vendeur dire qu’un fil USB en or va donner des meilleures impression sur son imprimante). Beaucoup de marques de câbles par exemple ont décidé de voguer sur les acheteurs qui n’en savent pas trop et ils vendent des produits de qualité audiophile qui sont fort douteux. Il faut parfois être fou pour payer 50$ pour un simple câble RCA de 3 pieds. Mais peut-être que ça vaut la peine d’acheter un fil à 500$ fait main par Luna Cables qui va définitivement ajouter une coloration intéressante à votre système de son. Peut-être que c’est la petite touche qui manque à votre système de son afin de ressortir tout son potentiel. Ou non!

C’est vos oreilles qui vont, qui doivent décider. Probablement que les vaudous audiophiles, les appareils de rectification, les prises de courant Hospital Grade, probablement que tout ça ne servira pas trop chez vous. Mais peut-être aussi que vous êtes rendus là. Peut-être qu’objectivement parlant, vous allez vous rendre compte que ça améliore vraiment la sonorité chez vous. Qui sait! Je me garde bien de vous imposer mon jugement, chez moi j’en ai du vaudou audiophile. Juste un exemple: pour mon système de son, j’ai deux prises avec sonde Hospital Grade de 20 ampères et deux de 15 ampères pour les composantes. Non je n’utilise pas 1750w pour mon système de son au complet! Mais chez moi, avec mon équipement – et non pas le votre ou celui de mon collègue audiophile – j’ai vu que ça valait la peine de le faire!

Oui, j’ai parlé de composantes, de prix, de découverte de soi. En bout de ligne, en dernier paragraphe, le plus important dans tout ça, c’est de penser à ce que vous aimez écouter comme musique et de vous organiser pour être heureux de l’écouter chez vous! Si ça joue bien chez vous, quoi demander de mieux?

Laisser un commentaire