Compilation RSD2015: The Rough Guide to Bollywood Disco

Avec le Record Store Day qui s’en vient dans 40 jours, c’est l’heure de commencer à faire le tour des disques et collections des années précédentes.

On débute avec une collection qui me passionne, les Rough Guide.

Album: The ROUGH GUIDE to Bollywood Disco

Compilation

En Test: 2015 Vinyle

Étiquette: World Music Network
RGNET1327LP

Fouiller dans la collection de ROUGH GUIDE disponible chez Fréquences

Les Rough Guide sont des parcelles stylistiques, des éléments qu’on ne retrouvera nulle part ailleurs. Ce sont des thèmes mondiaux sans préjugés, des styles de danse, des styles musicaux, des éléments culturellement influents, des objets de curiosité. World Music est réputé pour sortir ses versions vinyles lors des Record Store Day à travers les années. L’an passé, ils avaient exagéré avec près d’une dizaine de sorties. Souhaitons qu’ils mettent un peu la pédale douce cette année. Ceci étant dit, avec une collection de plus de 150 disques, je peux les comprendre de désirer sortir un peu de ces perles sous vinyle.

Ce sont aussi des produits prévus pour le CD, ces derniers sont bien remplis (parfois doubles). La migration au vinyle n’est hélas que partielle. Ils ont donc, pour chaque CD, fait une sélection de ce qu’ils allaient graver sur l’unique vinyle… et habituellement, c’est dans l’ordre des chansons.

Toutefois, lorsqu’on achète le vinyle, on reçoit en prime un code permettant de télécharger l’équivalent des CD. Ce n’est donc pas tout perdu.

World Music vont aux sources. Ce qui veut dire qu’on ne retrouvera pas nécessairement les chansons les plus accessibles. Par exemple, pour les albums de blues, on oublie les chansons ’60s et plus, c’est habituellement les très anciens disques 78 tours qui nous sont proposés. Ce n’est pas le plus facile d’approche, même si on a droit aux plus grands. Et comme ils prennent habituellement l’ordre des chansons du CD pour créer leurs vinyles, si les plus anciennes chansons se retrouvent au début, c’est ce qu’on va avoir droit.

Si j’en prends un au hasard dans ma collection, Bollywood Disco, ce qu’on va retrouver sur le disque, dans la face A est majoritairement des rééditions de chansons occidentales mais en version indienne. Que ce soit Video Killed A Radio Star ou Let’s Twist Again. C’est drôle, il y a un certain côté bon enfant, ça brille tellement qu’on imagine les boules disco de la taille d’une maison. C’est définitivement joyeux. Bon? Pas certain… mais ça dépayse c’est certain! La face B sont des chansons plus originales.

Côté qualité, on nous offre des disques 180g avec une impression impeccable, ce sont des beaux disques, bien gravés, avec le maximum de qualité qu’on peut espérer de telles sources. Leurs disques sonnent un peu plats et malgré l’attention au détail, j’ai vraiment l’impression qu’ils utilisent la même source que leur CD. Reste que ce sont de très beaux objets, ça dépayse, la collection est amusante à avoir. Je ne les aurai pas tous mais je vais continuer de me faire avoir par eux et je vais continuer à en acheter, après tout, je prends mon pied à chaque nouveau disque que j’achète d’eux. Mais je ne devrais pas.

Laisser un commentaire