2014 et 2016 Post-Zaricot: Technical Kidman

Spectacle de Duchess Says avec en première partie Technical Kidman. Ils avaient des disques à vendre. Est-ce que la première partie en disque est à la hauteur du spectacle?

On a eu droit à un excellent spectacle de la part des deux groupes. Un évoluant vers le post-punk synth-rock (Duchess Says) et un hard synthpop analogique (Technical Kidman) ce samedi. Deux groupes allant dans des directions différentes mais très similaires dans leur côté underground. Comme n’importe quel spectacle, le but de la première partie, aussi bon le groupe soit-il, est de réchauffer la salle, de nous préparer au programme principal. Mais aussi c’est une chance de faire connaître un groupe méconnu par une tête d’affiche. C’est la possibilité d’avoir un groupe qui fêtera bientôt ses 15 ans nous présenter un groupe prometteur. Le fait que Technical Kidman ait aussi bien tiré son épingle du jeu, le fait qu’ils aient répondu avec brio à leur travail m’a valu une bonne discussion avec le groupe, fort sympa et passionné.

Album: A Stranger Voice
Artiste: Technical Kidman

En test: Vinyle 2014 (EP 45)

Étiquette: No Weapon
NW007

Ce disque n’est pas présentement disponible chez Fréquences. Achetez-le directement de l’artiste!

Leur première offrande, un simple de trois chansons, enregistré sur disque 12″ en 45 tours, est pour les fans, avec uniquement des chansons qui sont disponibles sur leur long-jeu. Je dois l’avouer, je suis un sucker pour les 12″ 45 tours de moins de 12 minutes par face. Pour moi, il s’agit du summum de qualité qu’on puisse obtenir. Le maximum du volume, le maximum de précision et absolument aucune concession. Encore faut-il que le groupe ne se serve de cette unique chance. Côté gravure, c’est impeccable. Côté musique, c’est vraiment excellent! Je dirais que leur chanson Fractions de six minutes sur la face B est fort représentative de leur trip de spectacle. Et côté matriçage, je dirais que hélas le volume est relativement compressé. C’est un bon disque avec amplement d’énergie, mais aussi un disque qui ne progresse pas du début à la fin des chansons. On ne ressent hélas pas le côté hyper dynamique live. Il y a le petit côté rugueux présent à cause du pressing DMM qui aide la cause et à faire ressortir l’énergie.

Album: Something Stranger Coming On The Horizon
Artiste: Technical Kidman

En test: Vinyle 2016

Étiquette: Auto-produit
TK001

Ce disque n’est pas présentement disponible chez Fréquences. Achetez-le directement de l’artiste!

Leur deuxième vinyle est auto-produit et est leur premier album longue durée. Leur côté synthpop à la Perturbator ressort définitivement mais aussi et surtout leur aspect beaucoup plus hard, mélange de VNV Nation, Kraftwerk et Einstürzende Neubauten. Pour le matriçage, pour de l’autoproduit, c’est vraiment bien, mais le volume est limité numériquement. On a donc des moments de basse jouissive mais aussi des moments où la basse répond aux autres fréquences inutilement. C’est parfait pour les MP3, pour les versions CD ainsi que l’écoute où on ne désire pas que la musique ne nous dérange. Mais un tel groupe mérite qu’on nous dérange. Un simple exemple, le batteur est une bête, il joue 309 fois trop fort, il détruit littéralement et physiquement ses cymbales, et on perçoit son énergie, on ne la ressent pas. Ça reste un disque absolument fantastique, mais c’est aussi un disque qui me fait demander Encore! et ne me donne pas toute cette énergie qu’ils déployaient sur scène.

Et pourquoi? Eh bien c’est aussi un peu un impératif de production. Le gros problème avec le travail de matriçage spécifiquement pour vinyles est qu’il est totalement différent de celui fait pour les versions numériques. Ça exige de recommencer le travail à zéro et à faire ressortir quelque chose de différent. C’est un peu la même chose que pour ma critique du dernier de Avec le soleil sortant de sa bouche, un travail sommaire peut être réalisé afin de le faire sonner parfaitement bien mais ça exige un travail spécifique, rigoureux et réalisé par un capoté du vinyle avec toute la latitude permettant de faire ressortir cette énergie au maximum.

Et c’est ce qui fait que j’ai hâte au prochain. Le groupe m’a confié qu’ils travaillent sur un prochain disque, enregistré dans un studio que je respecte grandement. Et ce qu’ils nous ont joué était issu en grande partie de leur prochain disque. En plus, les discussions que j’ai eus avec eux me font réellement percevoir que leur tête est au bon endroit afin de nous sortir un prochain disque qui sera réellement à la hauteur! Et celui-là, Fréquences l’aura! (Probablement avec quelques copies des deux disques ci-présentés, s’il leur en reste – ils valent vraiment la peine d’être achetés)

On achète si on aime Perturbator, Gost, Mitch Murder, Coil, Skinny Puppy, Avec le soleil sortant de sa bouche.

Laisser un commentaire