Les plus mieux de 2012 en rafale: 2e partie!

Bob Chance – It’s Broken

Voici l’anomalie des plus mieux de 2012! Disons que Bob Chance, le chanteur et sex-symbol à la voix country a voulu se faire un album disco en 1980. Ce sont les mélanges d’éléments hétéroclites qui donnent du sens à cet album et il nous a fait danser jaune plusieurs fois au cours de l’année.

Portico Quartet – Portico Quartet

Le groupe a pris une tangente surprenante avec son troisième album, apportant l’électronique (pointe de trip- hop) dans leurs compositions qui étaient jusqu’à présent essentiellement faites avec des instruments acoustiques. Gardant les mêmes types de mélodies qu’auparavant, flirtant toujours avec le jazz, le groupe nous apporte maintenant dans un univers nous rappelant les répétitions infinies de Steve Reich et Terry Riley.

Hidden Orchestra – Archipelago

Un voyage bien particulier que cet album concept sur l’impression de se trouver sur une île déserte. Pour l’imagerie, c’est un peu comme se trouver sur une embarcation chancelante en plein milieu de la rivière Yamaska, s’évanouir sans raisons valables et s’éveiller les poings fermés sur une archipel paradisiaque. Est-ce le retour d’un défunt trip-hop de qualité? Tellement. Zen et planant à souhait, sans oublier les cris d’oiseaux. Fans de Four Tet (les débuts), Thievery Corporation et Bonobo prenez note!

Laisser un commentaire