Les plus mieux de 2012 en rafale: 4e partie!

2013 déjà… Voici en version abrégée, mais efficace les plus mieux de 2012 qui n’ont pas encore vu le jour et qui poussent pour devenir des «stars» du blogue.

Hilary Hahn & Hauschka – Silfra

Max Richter a fait paraître sa version des 4 Saisons de Vivaldi avec un certain panache, mais c’est plutôt cette collaboration inattendue entre Hauschka, cette figure importante de l’électro-acoustique des 10 dernières années et Hilary Hahn, cette violiniste archi-talentueuse et star internationale du circuit de la musique classique, qui s’est franchement démarquée au niveau du classique contemporain. Bien sûr, il y en a eu plusieurs autres très bons, plus pointus et hermétiques que nous vous épargnerons, mais «Silfra» ressort du lot avec ses improvisations touchantes et captivantes.

Lambchop – Mr. M

Légendairement bien nommé, le «Nashville’s most fucked-up country band», Lambchop n’est pas si timbré dans la tête qu’on peut le croire. Ce qui est fascinant parcontre, est le fait qu’il signe ici leur 12e album depuis 1994 et que la qualité est encore et toujours au rendez-vous. Tout en subtilité, doux et mélancolique, avec la voix fragile et unique de Kurt Wagner (pensez à une rencontre fortuite entre Leonard Cohen, Frederick Knight et Tindersticks), c’est un autre album d’une richesse incroyable qui se dévoile et vous accroche peu à peu, si bien sûr on ouvre grand les oreilles et l’esprit. Sans contredit, un des grands groupes américains des 20 dernières années que vous ne connaissez pas et un petit bijou à découvrir lentement et avec soin. Plusieurs de nos employés possèdent leur discographie complète!

Pig Destroyer – Book Burner

Notre autre fait saillant métal de 2012. Des vétérans de la scène, qui après 5 ans d’absence, repoussent une fois de plus les limites du trash / grindcore de façon très savante et violente. Slayer-Carcass-Napalm Death quelqu’un?!

 

Laisser un commentaire